Astuces pour limiter le gaspillage alimentaire !

Cette semaine, on se retrouve pour un article engagé ! Chaque année sur la planète, un tiers des aliments produits se retrouve à la poubelle.
Les plus moches ne seront pas proposés à la vente, les plus fragiles rendent l’âme pendant le transport, le stockage fini d’achever les autres.
La lutte contre le gaspillage est devenue un vrai sujet dans notre société, et les solutions pour changer nos habitudes sont multiples ! Le problème est seulement de savoir par quel bout commencer. Voilà donc quelques astuces pour amorcer le changement dans votre cuisine ! Continuer la lecture

Cette semaine, on se retrouve pour un article engagé ! Chaque année sur la planète, un tiers des aliments produits se retrouve à la poubelle.
Les plus moches ne seront pas proposés à la vente, les plus fragiles rendent l’âme pendant le transport, le stockage fini d’achever les autres.
La lutte contre le gaspillage est devenue un vrai sujet dans notre société, et les solutions pour changer nos habitudes sont multiples ! Le problème est seulement de savoir par quel bout commencer. Voilà donc quelques astuces pour amorcer le changement dans votre cuisine !

compost

Surveillez les étiquettes

Bien entendu, on parle ici des dates qui se trouvent sur les étiquettes : une bonne partie du gaspillage alimentaire est dû à des produits jetés, car périmés.
C’est souvent là qu’est l’os, selon les produits les étiquettes peuvent indiquer une Date Limite de Consommation (DLC), ou une Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO).
Attention à ne pas confondre ! La DLC concerne les aliments les plus périssables, elle indique la date jusqu’à laquelle la denrée est consommable. Dépassée de plus de quelques jours, elle peut présenter un danger sanitaire, alors méfiance !
La DLUO, en revanche indique la date jusqu’à laquelle le produit est à son top. Elle sera sans doute moins goûteuse, mais pas dangereuse (n’abandonnez pas pour autant tous vos produits au fond de votre frigo) !
En bref, privilégiez les dates éloignées pour limiter les risques de péremption.

Le + : Si vous faites des courses pour le soir même, à l’inverse, choisissez les produits placés en tête d’étalage, dont la DLC est proche. Ils risquent de finir à la poubelle si personne ne les achète, et ils sont souvent moins cher !

Faites des listes

Votre meilleure amie pour lutter contre le gaspillage alimentaire ? La liste de courses ! Côté gaspillage, tout est question de quantités. Sans liste, on se retrouve à acheter des produits qu’on a déjà au fond des placards, on compte trois repas alors qu’on est absent(e) deux soirs, ou quatre personnes quand les enfants ont prévu de sortir… C’est la galère.

Autre astuce : faites l’inventaire de votre frigo et de vos placards avant de partir braver la foule et les rayons de supermarché. Essayez d’évaluer le nombre de repas à prévoir et le nombre de personnes qui y seront, de cette manière n’achèterez pas en trop. Vous pouvez aussi élaborer les menus de la semaine pour acheter ce dont vous avez besoin, et rien d’autre !

Le + : Ne faites pas vos courses lorsque vous avez faim, c’est un piège.

liste-de-course

Gérez le frais

On ne le répétera jamais assez : acheter frais, c’est mieux. Et bonne nouvelle, le frais peut aussi réduire le gaspillage. Préférer les produits frais impose, certes, des courses plus régulières et une bonne gestion du frigo. MAIS, en faisant ses courses fréquemment, les stocks plus faciles à gérer, puisqu’achetés en moins grandes quantités ! Encore mieux, les produits frais sont peu ou pas transformés. Ils occasionnent donc peu, ou pas de pertes nutritionnelles dues à leur transformation industrielle… et sont bien meilleurs pour la santé.

Le + : Réutilisez les petits sachets de granulés présents dans de nombreux produits achetés, comme les chaussures ou les sacs. Ils peuvent absorber l’humidité une fois placés dans le bac du frigo.

produits-frais-légumes

Rangez le frigo

Un frigo bien rangé est synonyme d’aliments bien conservés : tel est le mantra de tout militant anti-gaspillage qui se respecte. Ne pas jeter, c’est conserver les aliments aussi longtemps que possible, soit dans des conditions optimales… et pour ce faire, rien de plus efficace qu’un frigo ordonné.
Commencez par repérer la zone la plus froide dans votre frigo : conservez-y les viandes et poissons crus, les pâtisseries, les crèmes, et plats cuisinés.
La zone la moins froide, généralement le bac à légumes, accueillera les fruits et légumes. Quant aux œufs, au beurre ou aux boissons, direction la porte ! Rangez toujours les aliments entamés dans des boîtes hermétiques, ou emballez les dans du film alimentaire, pour leur assurer une conservation optimale.

Le + : Rangez également les achats les plus récents au fond du frigo, afin de consommer les produits plus anciens d’abord.

légumes-marché

Nettoyez le frigo

On aura beau surveiller les légumes de près, si votre frigo est sale, ils s’abîmeront deux fois plus vite pour mieux finir à la poubelle. Limiter le gaspillage demande donc parfois de s’attaquer au ménage ! Et si comme nous, vous pensiez être au top de l’hygiène avec un nettoyage mensuel, c’est raté : pour empêcher la multiplication des bactéries, il faut idéalement compter sur une session hebdomadaire.
Soyez rassurés, pas besoin pour autant de s’armer d’une brosse à dents. On mise sur un bon gros nettoyage une fois par mois, accompagné d’un rinçage du bac et d’un bon coup d’éponge sur les étagères une fois par semaine. En revanche, évitez les produits de nettoyage chimiques à proximité des aliments, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc !

Recyclez les restes

La cuisine des restes est une discipline faisant ressortir la créativité et libère l’artiste qui se trouve en chacun de nous (non, on n’exagère pas). Recycler les restes et réinventer les plats, c’est ludique autant qu’économique… et écologique. Les recettes à base de restes évitent le gâchis, et sont surtout au moins aussi gourmandes qu’avec des produits frais.

Le + : Si vous ne savez pas quelle recette adopter, mixez ! Les fruits deviennent smoothies, les légumes se transforment en soupe et tous peuvent faire des sauces, avec de la crème ou du bouillon.

quiche-tarte

Congelez

Si votre frigo prévoit un compartiment freezer, c’est parfait. Pour limiter le gaspillage, le congélateur doit remplacer la poubelle. Surveiller les dates de péremption, c’est bien, congeler plutôt que de jeter c’est encore mieux ! Attention, tout de même, à ne pas congeler de produits périmés, et à ne pas recongeler un produit décongelé. Le seul moyen, dans ce cas, est de cuisiner l’aliment concerné en cuisson longue (au moins 1h) pour en éliminer les bactéries, avant de congeler le plat en portions. Pour les autres, glissez directement les barquettes au congélateur et indiquez la date de congélation sur l’emballage (on vous recommande de manger ce que vous avez préparé dans les 2 mois).

Le + : Plutôt que de jeter les sauces, bouillons ou jus de cuisson parfumés, versez-les dans un bac à glaçons et laissez refroidir avant de congeler. Il vous suffira de glisser un glaçon dans la casserole au moment du repas.

Merci à planetaddict pour ces chouettes conseils !

Nous espérons avoir réveillé votre âme de militant écologique, ou du moins vous avoir donner l’envie d’amorcer un changement dans vos habitudes ! On vous dit à très vite pour de nouvelles astuces vie pratique !

L’équipe des Cuisines AvivA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*