Comment aménager une cuisine étroite ? (Partie 1)

Découvrez des idées inspirées & inspirantes pour aménager une cuisine étroite pleine de caractère. Continuer la lecture

En « L », en « U » ou en « I », l’agencement d’une cuisine étroite n’est pas si difficile que ça ! Selon les priorités (envie de cuisiner, manger, partager, ranger, etc.) et la place à disposition, les meubles de cuisine s’installent du sol au plafond. Chaque recoin est investi pour optimiser l’espace. Si l’aspect pratique prime, la sensation de bien-être dans la pièce est aussi à prendre en considération. On veillera donc à un aménagement intelligent tout en multipliant les idées pour tricher un peu (soyons malins !) et créer une impression d’espace, là où il n’y en a pas ! Découvrez les idées inspirées de professionnels pour aménager une cuisine étroite pleine de caractère.

Comme toute pièce atypique, une cuisine étroite demande une bonne dose d’imagination et de ruses pour un aménagement pratique au quotidien. Avec un peu d’inspiration, les contraintes d’une superficie restreinte peuvent révéler de belles idées et une décoration singulière.

Au commencement, les envies guident le projet et restent la priorité pour créer une cuisine adaptée aux besoins de chacun. L’agencement de la cuisine se dessine selon la pièce, plus ou moins longue, en prenant en compte la circulation entre les pôles d’activités et les rangements nécessaires. Place ensuite à la décoration avec les couleurs notamment pour créer une sensation d’espace et gagner en luminosité. En voiture, suivez notre première série de conseils !

Tout d’abord, il est important de respecter ses envies !

L’espace disponible conditionne la circulation et l’aménagement de la cuisine mais on s’interroge avant tout sur ses envies. Installer un coin repas, profiter d’un grand plan de travail ou favoriser les rangements… On trouve toujours des solutions !

Avant d’aménager une cuisine étroite, il est utile de se demander qui est le plus souvent présent dans la pièce et comment on occupe cet espace. C’est un critère clé pour dessiner la cuisine. Si la personne est grande, elle aura accès aux éléments en hauteur ; s’il y a des enfants, les tabourets ou petits meubles accessibles sont de mise ; si on cuisine beaucoup, le plan de travail est au centre des préoccupations…

Agençons de façon intelligente !

On pose d’abord les éléments techniques en pensant au triangle d’activité avec l’évier, le four et les plaques. Avant d’être jolie, une cuisine doit être confortable. Si l’agencement dessine deux lignes parallèles, il est nécessaire de prévoir une ouverture facile des meubles et de l’électroménager avec au moins 120 cm entre les deux rangées (et 90 cm si la cuisine est en « I »). La maniabilité du four est importante pour sortir des plats sans être gêné ou se brûler. Des conseils à suivre à la lettre pour une cuisine étroite facile à vivre jour après jour.

Misons sur des rangements adaptés et privilégions les tiroirs

Dans la cuisine, en particulier lorsqu’elle est exigüe, les rangements sont incontournables pour limiter le bazar et conserver une certaine organisation. Si on a la chance d’avoir une cuisine très longue, les rangements en bas peuvent suffire. À la place des meubles hauts, parfois encombrants visuellement, il est judicieux d’installer des étagères en guise de petits rangements pour déposer une jolie vaisselle. Elles permettent de créer des lignes horizontales et d’agrandir la pièce. Attention à les poser à l’écart des plaques de cuisson pour limiter la poussière et la saleté.

Dans les meubles, préférez les tiroirs aux étagères, plus faciles d’accès et avec de nombreux rangements et plusieurs profondeurs possibles. La longueur des tiroirs a aussi son importance. Il est préférable de choisir des meubles avec une belle longueur pour dessiner de grandes lignes.

Optimiser l’espace en jouant avec la hauteur

Avec parcimonie et selon la place disponible, les meubles grimpent jusqu’au plafond pour ne pas perdre le moindre centimètre carré. Pour optimiser les rangements, l’une des pistes est d’aménager les parties en hauteur. Certes la pièce semble moins aérée mais l’idée est avant tout de rentabiliser l’espace. Les meubles s’empilent ou se déploient avec une grande hauteur. À l’intérieur, on place la vaisselle pour recevoir, les grands saladiers ou le petit électroménager dont on n’a pas besoin tous les jours. Tout en bas, le socle peut cacher un petit escabeau pour accéder à ces meubles en hauteur.

Libérer le plan de travail dans une cuisine étroite

Le micro-ondes s’encastre dans la colonne du réfrigérateur, les étagères de 20 cm de large permettent d’accueillir les bouteilles et les ustensiles peuvent être suspendus près du four et des plaques. Des astuces valables aussi pour limiter les déplacements dans la cuisine.

Tout est fait pour débarrasser le plan de travail du superflu et créer une grande surface pour cuisiner. On peut travailler la crédence en amenant des accessoires pratiques comme des tablettes ou des bacs (pour les ustensiles, les capsules à café, etc.). Cela libère de l’espace sur le plan de travail et apporte un côté déco tout en ayant tout à portée de main.

La suite de nos conseils arrivent très vite, restez à l’affût !

Et un grand merci à Côté Maison pour ces précieux conseils !

L’équipe des Cuisines AvivA,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*